Revenir au site

Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leur âme

(Nicolas Machiavel)

· contrôle par la peur,peur liberticide,stress et jeunesse,méfaits du stress

Si vous avez déjà été terrorisé à l'école par quelqu'un de plus grand et plus fort que vous, vous savez que Machiavel avait raison : la peur est un moyen de contrôle parfait, parce que ce contrôle est activé depuis l’intérieur de nous. La preuve : quand vous saviez que vous alliez être confronté à ce

« camarade », vous vous réveilliez le matin avec la peur au ventre, et faisiez tout pour éviter de déplaire à la brute qui vous martyrisait.

Tous ceux qui sont arrivés au sommet d’une hiérarchie le savent, qu’ils soient militaires, mafieux, chefs de secte, gouvernants, capitaines d’industrie, et même le chef de service local d’une administration quelconque. C’est clair pour tout le monde: créer un climat de peur et la laisser planer, c’est la façon facile de rester au pouvoir.

J’ai longtemps vécu dans la peur. Le pseudo-gourou auquel j’avais voué ma vie était un artiste dans ce domaine, et il savait jouer expertement de toute la gamme d’émotions liées à la peur : de l’inquiètude à l’appréhension, puis l’anxiété, l’angoisse, et finalement la panique. Au bout de quelques années, j’ai fini par ne me définir que par cet éternel état de crainte. J’aurais accepté n’importe quoi pour me libérer de cette émotion qui me rongeait l’âme et imprégnait chacune des minutes de ma vie, mais bien sûr ce n’était pas auprès de mon oppresseur que j’allais trouver de l’aide!

Bien sûr, mon degré de stress était en permanence au plus haut, ce qui, franchement, est très mauvais pour la santé physique et mentale.

Pour en savoir plus sur les méfaits du stress à moyen terme, en particulier chez les personnes jeunes, n’hésitez pas à visiter cette excellente page du blog de Caroline : https://apprendreaeduquer.fr/mefaits-stress-enfants/

Le stress ponctuel, celui qui vous donne un « rush » d’adrénaline et active instantanément vos systèmes de défense en cas de danger immédiat et réel, peut vous sauver la vie : selon les circonstances, vous aller avoir le réflexe de fuir, de vous immobiliser dans votre cachette, ou de vous battre.

Mais le stress permanent, continuel, qui vous poursuit jusque dans vos rêves et se manifeste dès que vous ouvrez les yeux, vous forçant à ne penser qu’à ce qui vous fait peur, tout le temps, ce stress ne correspond à aucun danger réel et immédiat. Il vous renvoie à de l'irréel : ou bien un danger passé que vous vous remémorez, ou bien un danger que vous imaginez.

Ce type de stress c’est au pire, du passé, et au mieux, du conditionnel.

Un danger imaginé existe bel et bien à l’intérieur de vous, mais pas nécessairement à l’extérieur. C’est ainsi que la peur vous contrôle de l’intérieur. Donc mettre fin à la peur chronique est un processus qui doit venir de l’intérieur de vous. Et il doit être mis en place au présent, c'est-à-dire: instant présent après instant présent.

Il existe une technique très simple pour faire cela, qui marche à partir du moment où en l’applique tous les jours et qu’on en fait une habitude. Au bout de très peu de temps, elle devient « normale », parce qu’on a réussi à reprogrammer notre cerveau pour qu’elle le devienne. Cette technique est simple et gratuite (ne laissez personne essayer de vous la vendre!), tout le monde peut l’utiliser, mais si on veut qu’elle réussisse, elle demande de la persévérance. Vous pourrez apprendre cette technique dans mon prochain post, intitulé : "La peur n'empêche pas la mort, elle empêche la vie".

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly